Lancement de la 3G : 1 septembre 2013

mardi 24 septembre 2013
La 3G en Algérie sera lancé le 1 septembre 2013 , dans un premier temps, seulement dans quatre Wilayas : Alger, Oran, Constantine et Ouargla .

C’est, d’ailleurs, sur ce double aspect de même que celui purement commercial au niveau des wilayas ciblées que les offres des trois opérateurs de téléphonie mobile (Mobilis, filiale d’Algérie Télécom, Nedjma, filiale de WTA et Djezzy, OTA) semblent avoir mis l’accent. Des offres qui, pour rappel, ont été acceptées dans leur forme le 15 septembre dernier à l’occasion d’une séance d’ouverture des plis. 

L’aveu est du premier responsable de Mobilis qui soutenait, hier, en marge de la cérémonie d’ouverture du 10e Salon Med-IT 2013, que son organisme a présenté une offre complète et qu’il est prêt à la double «bataille», celles des fréquences et de la qualité de service.
Saâd Damma soutient que Mobilis sera au rendez- vous du 1er décembre prochain, date du lancement effectif de la 3G+ car capable, selon lui, de «satisfaire d’ores et déjà plusieurs centaines de milliers de clients».
Des enjeux que les représentants des deux autres opérateurs n’ont pas voulu aborder, se contentant d’affirmer attendre le 15 octobre prochain, jour où les licences y afférentes seront attribuées, le processus de leurs études et de leur évaluation se déroulant «dans les meilleures conditions, dans le respect du planning établi», comme l’a, par ailleurs, souligné la toute nouvelle responsable du secteur de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Zohra Derdouri qui a présidé le cérémonial d’inauguration de cette manifestation. Fréquence et qualité de la prestation qui auront à déterminer grandement l’attitude du client qui se lancera aveuglèment et par millions, dans cette nouvelle «technologie» comme il l’a fait au lancement de la téléphonie mobile.
On assistera inévitablement au phénomène de «migration » d’un opérateur à un autre au gré de ces deux éléments déterminants. Car il n’est nullement exclu que tel opérateur tentera d’avoir des clients pour une même fréquence plus que ce qu’exige sa capacité.

Source